ULULE : la première plateforme de financement participatif

Toute économie s’échine aujourd’hui à promouvoir le secteur privé car considérant ce secteur comme étant l’une des premières sources de la prospérité d’une économie.

De fait, l’entrepreneuriat apparait comme la voie royale vers ce secteur. Qui dit donc entrepreneuriat ; sur analyse de la situation du monde et des défis à relever au premier plan desquels nous retrouvons celui du chômage en l’occurrence le chômage des jeunes, sur laquelle question unanimité est faite : la meilleure façon de trouver un emploi est de le créer.

Quand est-il alors de la situation de l’entrepreneuriat à l’échelle mondiale ?

D’après le rapport du GEM (Global Entrepreneurship Monitor) la moyenne du taux d’activité entrepreneuriale en 2016 est de 12.1%. Une moyenne relativement  faible. L’on se demandera quelles sont les raisons qui justifient un  tel taux. Une combinaison de plusieurs facteurs surement –  néanmoins le problème de l’aide au financement encore plus. Il a été constaté que ce dernier se positionne dans le top 2 des conditions défavorables à l’entrepreneuriat dans certains pays.

Afin d’apporter des solutions adéquates à ce problème, le financement participatif s’avère être une alternative efficace ou du moins un point d’ancrage sur lequel il faudra fournir plus d’effort.

Qu’est-ce qu’un financement participatif ?

Un financement participatif ou crowdfunding en anglais est un mode de financement de projet qui demande la contribution d’un grand nombre de personnes. Il existe en effet plusieurs types de financement participatif :

  • Des financements sous forme de don
  • Des financements avec contrepartie en nature
  • Des financements sous forme de crédits

Il faudrait souligner que le développement d’internet aura permis l’essor de ce mode de financement. Ainsi sont  désormais en ligne des sites de financement participatif ayant apportés une énorme facilité à son fonctionnement. Ces sites reprennent  l’action communautaire dans le cadre de la réalisation des projets sociaux au profit d’une localité ou d’une région, ils redéfinissent l’entraide et sont un moyen d’étude de la viabilité d’un projet avant son lancement.

À ce jour ULULE serait le 1er site de financement participatif. Créé en octobre 2010, il est basé à Paris, Montréal, Barcelone, Rome et Bruxelles. Il fonctionne en effet selon le principe du Crowdfunding – la mobilisation de fond auprès du grand public – où sur le site est donné la possibilité de faire des propositions de projet qui seront financés par des internautes intéressés par le projet.

Comment fonctionne  ULULE ?

Sur le site, on peut être ou porteur de projet ou contributeur.

Quand on est porteur de projet, on est responsable du projet en ce sens qu’il  incombe – afin de pouvoir réunir le montant nécessaire – d’assurer sa propre visibilité au travers d’un véritable travail au niveau ergonomique et au niveau design. Sans compter que le projet sera financé que quand il atteint ou dépasse l’objectif de collecte.

Quand on est contributeur, avant tout il convient de comprendre  que la motivation de contribution ne peut être financière car nul retour sous forme  de remboursement simple ou avec intérêt et de prise de participation dans le projet n’est possible. Toutefois, au prorata de la modalité sélectionnée sur le site  correspondant au montant versé le contributeur a droit à des récompenses en nature.

L’inscription sur la plateforme est ouverte au public. Tout le monde peut donc ouvrir un compte et aussi contribuer à des projets. Par contre, pour ce qui est de la proposition de projet elle n’est possible que pour des entrepreneurs âgés d’au moins 18 ans et résidents d’un pays dont la monnaie est ou en euro € ou en dollar $ ou en livre sterling £.

Ulule est à ce jour  sans circonspection aucune le 1er site de financement participatif. Sept années après sa création, le site a permis le financement de 19007 projets créatifs, solidaires et innovants. Grâce à son dispositif d’accompagnement et de suivi des projets, Ulule a réalisé un taux de succès des projets de 68%, un taux record.

Related posts