Comment protéger notre enfant contre les effets du monde digital ?

Jour après l’autre, le monde virtuel fascine de plus en plus les gens, l’espace de leur réalité vécue devient plus digital, alors que la frontière entre les mondes « on line » et « off line » s’est effacée. C’est un monde qui n’attire pas seulement les jeunes et les matures mais aussi les enfants qui deviennent accros aux Smartphones, les Playstations, les ordinateurs et les tablettes. En revanche, si l’internet pouvait servir à nos enfants dans leurs recherches scolaires ou pour les divertir, il resterait pourtant un outil qui peut impacter négativement leur santé physique, psychique et morale. Alors comment expliquer à un ado que passé trop de temps sur internet est nuisible pour sa santé, son sommeil, sa concentration ?

D’après Claude Gronfier, de l’institut cellule-souche et cerveau (Inserm), le fait de se prolonger le soir et même à de très basse intensité d’un Smartphone en recevant des SMS par exemple dérègle et perturbe l’horloge biologique. En conséquence, plus on dort mal plus on ne peut pas arriver à se concentrer dans la classe, faiblement on retient les explications des enseignants et plus on doit doubler les efforts le soir pour rattraper et apprendre ses cours.
Le fait de passer des heures dans les réseaux sociaux en discutant avec les camarades réduit certainement sa liberté, par conséquent, il rate d’exercer ses hobbies.
Si l’on pose notre Smartphone sur notre bureau, même s’il ne vibre pas, même s’il n’y a pas d’appel ou de notification, sans penser, on va le prendre à chaque moment pour consulter le Messanger, la boîte mail, les notifications de Facebook ou les informations, c’est vraiment déconcentrant !

Il faut rappeler à cet enfant que l’addiction du Net et du Smartphone en particulier réduit sa culture, limite sa curiosité en lisant des romans, des ouvrages et des magazines. Autrement, il ne faut pas se replier sur son Smartphone mais s’ouvrir sur le monde.
Ne cessez jamais de rappeler à votre ado de n’ajouter à sa liste d’amis que les gens qu’il connaît personnellement afin de limiter tout risque d’intrusions indésirables ou d’intimidation.

Communiquez avec votre enfant dans un temps à autre concernant les nouveautés du monde virtuel afin qu’il se sente à l’aise de venir vous parler sur les choses qui les trouve inconfortables.
Expliquez à l’ado clairement les dangers liés à un profil Facebook avec des photos trop publiques.
Il est souhaitable d’équiper votre ordinateur ou celui de votre enfant d’un logiciel de filtrage interdisant les contenus pornographiques ou ultra-violents.
Vérifiez les jeux vidéo de votre enfant pour éviter qu’ils soient à tendance agressive, raciste, ou de violence.
Si possible de tenir le téléphone plus loin possible dû soit et n’est pas à hauteur ou contre son cœur ni près des parties génitales. Et vaut mieux d’utiliser une oreillette ou le Kit piéton afin d’éloigner le maximum l’appareil de votre oreille et de votre cerveau pendant la conversation. Une oreillette Bluetooth sera préférable aussi.
Insister qu’il ne téléphone jamais en se déplaçant ou en traversant la route car le mobile en mouvement émet plus d’ondes.

Related posts